Le Pentacle de Maïwen
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + ...
Voir le deal
29.99 €

 

 Une nuit sans lune

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Blood
Maître du Chaos
Maître du Chaos
Blood


Masculin Nombre de messages : 5070
Race : cheval volant/ vampire
Clan : Mal
Armes : Katanas
Date d'inscription : 03/02/2007

Une nuit sans lune Empty
MessageSujet: Une nuit sans lune   Une nuit sans lune EmptySam 13 Aoû - 12:47

Cela faisait quelques temps que Vincent n'était pas revenu au lac. Plusieurs années à vrai dire, deux ou trois tout au plus. Il n'était pas venu ici depuis l'incident qui s'y était produit avec Eliwood.
C'était alors déjà la fin de l'après midi lorsque Vincent arriva sur les lieux, et le soleil commençait déjà à décliner. Il ferait nuit dans quelques dizaines de minutes tout au plus. Venu à cheval depuis les montagnes, le Criminel mit pied à terre et vint marcher jusqu'au bord, s'arrêtant quelques centimètres avant d'avoir les pieds dans l'eau.
Il avisa une butte qui surplombait le lac de quelques mettres. C'était ici, ici que les évènements d'il y a deux ans s'étaient déroulés. A la vue de cette dernière, le Vampire se mit à marcher vers l'autre côté du lac. Il ne savait pas vraiment pourquoi, et ce gest n'avait aucun sens, mais il avait envie d'y aller. Une certaine nostalgie sans doute. Mais bien entendu, le lac n'était pas minuscule, et rejoindre l'exact opposé de l'endroit où il se trouvait n'était pas l'affaire de quelques minutes seulement. Enfin...
En pasant sur les rives du lac, le Criminel se remettait en mémoire cet endroit qui, par le passé, lui avait paru si familier. Tout cela était resté dans sa mémoire, bien évidement, mais il ressentait les choses différement à présent. Cet endroit, avec quelques autres tels que la capitale lui avaient laissé un mauvais souvenir qu'il tentait de chasser de sa mémoire. Mais il avait aussi quelques bons souvenirs ici, qui étaient si rares pour Vincent que cet endroit était devenu presque "significatif" pour lui.
Le paysage défilait, donc, et le Criminel le regardait avec une certaine lueur dans le regard, du regret, une certaine déception mais aussi un peu de bonheur. Après tout, il ne pouvait nier que la majorité des fois où il était venu, c'était pour rejoindre Neda, et ces souvenirs étaient tous heureux. Enfin, il devait à présent sortir de ses pensées, car il était arrivé de l'autre côté. Il faisait à présent nuit noire, mais Vincent n'avait aucune idée de l'heure qu'il pouvait bien être. Il se trouvait à présent au pied de la butte de terre, qu'il s'appretait à gravir lorsque quelque chose attira son regard dans l'eau. Se détournant d son chemin, il se mit à longer la fine bande de terra adjacente à l'amoncelement de terre. à cet endroit, l'eau n'était profonde que de quelques centimètres tout au plus, et le Vampire pouvait discerner un objet pas plus grand que la paume de sa main. Plongeant la main dans l'eau, il en ressortit une poupée de chiffons. Elle était sale, usée et noircie à certains endroits. De toute évidence, cela faisait un bon bout de temps qu'elle était ici. Il était certain de l'avoir déjà vue qulque part, mais il n'aurait sû dire où. Il fixa le lac quelques secondes, immobile. Tant pis, il finirait bien par se souvenir un jour ou l'autre.
Faisant demi-tour, il quitta la petite bande de terre boueuse pour monter en haut du chemin voisin. A présent, il surplombait le lac de trois ou quatres mètres tout au plus. Meme s'il faisait nuit noir, la vue était agréable, si bien que le Criminel vint s'assoir au bord de son promontoire, les jambes dans le vide. C'était une nuit sans lune, il n'y avait même pas de vent, si bien que l'endroit paraissait presque mort.
Et Vincent resta ainsi de longues minutes, qui devinrent des heures, la poupée de chiffon posée à côté de lui. Puis soudain, la mémoire lui revint. Oui, il s'en souvenait maintenant. Cette poupée, c'était celle qu'Eliwood avait tenté d'offrir à Melian, la fille de Vincent, le soir où il vait tenté de l'assassiner.
Revenir en haut Aller en bas
Lyillianna
Bandit
Bandit
Lyillianna


Féminin Nombre de messages : 14
Race : Démon
Clan : Mauvais
Armes : Dagues
Date d'inscription : 13/08/2011

Une nuit sans lune Empty
MessageSujet: Re: Une nuit sans lune   Une nuit sans lune EmptyDim 14 Aoû - 23:03

Les histoires enchanteresses ne l'intéressent pas. Les comptes de fées ne sont que pour les débiles mentaux. Lyillianna posa ses doigts de poupée de porcelaine contre un rocher. Une griffe provoqua un petit bruit qui aurait vite agressé les oreilles d'un pauvre être humain qui aurait passé par là. Son regard ensanglanté se tournait lentement vers un passant. Sa tête se pencha un peu sur le côté alors que sa longue crinière rosée venait tomber en cascade devant la moitié de son visage. On pourrait croire qu'elle était une princesse de porcelaine tellement sa peau semblait parfaite mais qu'au contraire cette femme qu'elle était n'était pas du tout parfaite. Secouant un peu son corps, l'ange déchu prénommé démon qu'elle était promenait lentement son regard sur cet homme qui passait lentement non loin d'elle à présent. Qu'il ne s'approche pas car elle allait lui faire voir que des jambes et des bras s'est vite... Cassables et détruits. L'inconnue passa doucement une main dans ses longs cheveux roses alors qu'elle lâcha prise et se mit à marcher le long d'un sentier, la mine du visage de marbre, n'affichant aucune crainte à quoi que ce soit. Lyillianna n'a peur de rien et certainement pas de personne. Il faut vraiment trouver sa peur pour arriver à la faire craindre quelque chose. La mort elle-même ne l'affecte plus depuis très longtemps.


Les bras de la demoiselle se balancèrent lentement de chaque côté de son corps alors que ses cheveux semblaient n'être qu'une cascade rosée constante sur ses épaules, tombant vers ses hanches. Sa peau cependant aussi blanche qu'un cadavre pourrait penser qu'elle est un vampire lorsqu'elle s'approche des autres. Lyillia n'est pas du tout l'un de ces buveurs de sang. Elle est peut-être une folle qui adore le sang mais elle n'aime pas le boire. Elle aime le voir couler et entendre les gémissements de douleur et les supplices des gens qui ont le plaisir et la souffrance de goutter à son arme. Une belle dague qu'elle a toujours en permanence sur elle. Cette dague est un peu plus longue que la normale et un peu plus mince. Ceci pourrait presque ressembler à une mini épée si on l'observe bien. Le démon était presque rendu bourru. Son air légèrement renfrogné lui valait son pesant d'or. Elle s'ennuyait. Elle n'était pas morose. Ce n'était pas du tout dans son style de devenir aussi triste qu'elle ne sait-je-sais-quoi.


Lyillianna n'est pas trop une personne taciturne. Elle sait bien parler assez souvent lorsque la situation l'exige. Elle s'arrêta un petit moment sur la bordure d'un lac. Ses yeux d'un rouge comme la gemme de rubis scrutèrent cet étendue d'eau un petit moment. Rien d'intéressant. L'eau était terne, morne. La longue chevelure rose de la jeune femme allait devenir presque rouge lorsque la nuit allait tombée. Ce n'était pas un changement de couleur. C'était simplement la vision qu'avait les gens lorsqu'elle les rencontrait en pleine nuit. Le démon qu'elle était était beaucoup moins patient en plein jour qu'en pleine nuit.


La jeune femme passa proche du promontoire d'un homme qu'elle ne connaissait pas du tout. Et puis après tout... Qui s'intéresserait à une étrangère en pleine nuit? Sa démarche quasi féline et purement féminine s’enfonça dans l'obscurité, apparaissant parfois sous l’œil de la lune qui venait de montrer son nez, annonçant que la nuit venait d'arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Blood
Maître du Chaos
Maître du Chaos
Blood


Masculin Nombre de messages : 5070
Race : cheval volant/ vampire
Clan : Mal
Armes : Katanas
Date d'inscription : 03/02/2007

Une nuit sans lune Empty
MessageSujet: Re: Une nuit sans lune   Une nuit sans lune EmptyLun 15 Aoû - 0:03

Les minutes commençèrent à défiler. Les yeux toujours braqués sur la poupée qu'il tenait entre les mains, le Vampire n'affichait sur son visage aucune expression, quelle qu'elle soit. A vrai dire, il ne pensait presque à rien, il se contentait de profiter de cette nuit ô combien calme. Mais il était à présent tard, et il faudrait qu'il pense tôt ou tard à rebrousser chemin. En effet, les minutes s'étaient transformées en heures qu'il n'avait pas vu défiler, plongé dans ses pensées. Et puis, il lui semblait ressentir une présence non loin, il n'avait pas envie de croiser un étranger à cet instant. Oui, il fallait qu'il s'en aille d'ici de toute façon. Soupirant, il rangea l'objet dans une de ses poches avant de se relever. Il ne voulait pas s'attarder ici.

Trop tard. Des bruits de pas se dirigeaient dans sa direction, et il n'avait pas le temps de changer de chemin et d'ignorer l'étranger. Tant pis, il ferait avec. Rapidement, il put discerner une silhouette s'avancer dans l'obscurité. Une jeune femme. Tout du moins, elle en avait l'apparence. Vincent la détailla rapidement du regard, et ce qui le marqua le furent ses cheveux, roses, et ses yeux, d'un rouge éclatant contrastant avec ceux du vampire qui étaient rouge sombre. Il était supris de croiser quelqu'un ici à cette heure si tardive. Il aurait dû faire plus attention au lieu de se plonger dans ses pensées... Enfin bon.


-Bien le bonsoir, mademoiselle.

Le Criminel eut une mimique légèrement ironique à cette réplique sans pour autant perdre son air calme. Sa voix avait résonné dans l'air soudainement, calme et douce, grave et envoutante aussi. Ses yeux fixèrent un instant l'inconnue. Il savait avoir affaire à une criminelle, il le sentait à son aura.
Il resta immobile, les bras le long du corps, attendant que l'étrangère s'annonce. Pour une fois, et comme rarement, il ne se montrait pas agressif immédiatemment envers l'étrangère. Et de toute façon, il n'en voyait pas l'interêt, si tout comme lui elle faisait partie du clan des criminels. Après, il restait toujours à voir ses motivations. Il continuait à la fixer, sans ciller, légèremment intrigué par la couleur de ses cheveux. Jamais il n'en avait vu pareils sur la terre de Maïwen.


-Tu es une Criminelle, n'est-ce pas?

Le Vampire n'y allait pas par quatre chemins. En même temps, il n'avait jamais été très réputé pour son tact... Il ne savait pas si la jeune femme répondrait, et cela ne lui importait que peu, il pouvait partir s'il le voulait. Cette personne ne présentait aucun interêt immédiat pour lui, et il doutait qu'elle soit d'excellente compagnie. Bien sûr, il pouvait toujours se tromper, mais les membres du clan du mal n'étaient pas les plus sympathiques en général.
Revenir en haut Aller en bas
Lyillianna
Bandit
Bandit
Lyillianna


Féminin Nombre de messages : 14
Race : Démon
Clan : Mauvais
Armes : Dagues
Date d'inscription : 13/08/2011

Une nuit sans lune Empty
MessageSujet: Re: Une nuit sans lune   Une nuit sans lune EmptyLun 15 Aoû - 5:23

Qui es-tu, que veux-tu... Pourquoi m’abordes-tu? C'était les principales questions que se posait en ce moment Lyillianna, les yeux rivés sur l'étranger qui se dressait de toute sa taille devant elle. Elle n'avait pas peur de lui. Allait-elle jouer la petite fille innocente, feignant les questions qu'il lui posait ou jouer franc jeux? Les sourcils se redressant légèrement mais les yeux s'assombrissant, l'ancienne combattante de Dieu croisa doucement les bras contre sa poitrine. Pourquoi avait-elle justement désobéi à son supérieur? Sa gorge nue se dévoila un peu puisqu'elle pivota légèrement sa tête vers l'arrière, ses yeux rouges se redressant pour regarder le ciel. Elle avait tué des gens. Elle était méchante mais aussi gentille. On pouvait presque la prendre pour une schizophrène si ce n'était pas déjà le cas pour ceux qui l'ont rencontrés et côtoyés pendant un certain temps. Cet homme portait des vêtements assez sombres, totalisant peut-être un peu trop sur le rouge vermeille. Mettant son corps dans un angle plus visible, la jeune femme froncis un peu les sourcils. Elle pensait. Voilà pourquoi elle faisait cette réaction faciale. S'il l'attaquait... Lyillianna n'allait pas être clémente du tout. Puisque l'étranger ne semblait pas ouvrir d'hostilité, ses muscles semblèrent se détendre un peu plus.



-Bien le bonsoir, mademoiselle


Galanterie ou plaisanterie? Le démon n'en était pas sûre. L'ancienne combattante de Dieu dévia ses pas légèrement de l'inconnu qui se tenait en face d'elle il y avait quelque secondes à peine. Lyillianna pencha un peu une épaule plus basse que l'autre, provoquant ainsi un changement de poids et elle se balança du côté droit pour pouvoir pivoter presque un tour sur soi-même. Ses gestes étaient fluides, parfaitement féminins. Ses courbes pouvaient faire baver plus d'une femmes et d'hommes. Les femmes de jalousie et les hommes d'envie, bien évidemment. Quoi que si des femmes étaient intéressées... Enfin bon ! La demoiselle se posa non loin de lui mais elle n'y était plus en face. Elle détestait à dire vrai être face à face ainsi à un étranger. Avec quelqu'un qu'elle connaît c'est beaucoup plus passable...


-Tu es une Criminelle, n'est-ce pas?


Tout de suite au ton de sa voix, les pensées de Lyillianna dévièrent vers une seule question: Autoritaire? Elle croisa calmement ses bras de nouveau sur sa poitrine alors que la main libre du dessus - tandis que l'autre est coincée juste en-dessous - empoigna son collier en pleine main et elle fermait les yeux tout doucement... Elle pensait. Elle avait échoué de là où elle venait. Son âme n'était que ténèbres et pouvoirs. L'ange déchu penchant un peu son corps vers l'avant avant de se retourner vers lui, lâchant en même temps son collier et redressant parfaitement son dos. Elle n'avait pas l'habitude de rencontrer des gens en pleine nuit - en fait si mais elle ne leur parle jamais. Ils passent le plus souvent leur temps à passer à côté d'elle en la regardant mais sans plus -. Les longs cheveux roses de la jeune femme tombèrent vers son nombril au devant de son corps tandis que dans son dos c'était juste au-dessus de ses fesses. Une frange cachant la moitié de son visage, elle le regarda alors de son seul œil valide.


- Bannie, pour ton information. Criminelle? Peut-être bien. Mon passé ne regarde personne et certainement pas un... Étranger.


Elle fit un étrange signe de la main et pivota sur elle-même avant de marcher sur le petit sentier qu'elle avait emprunté quelque minutes auparavant avant que cet homme étrange ne l'intercepte et ne lui demande si elle était une criminelle. S'il pensait qu'elle allait ainsi avouer aussi facilement son passé... Il allait se tromper facilement celui-là ! Lyillianna n'était pas du tout un livre ouvert. Au contraire c'était un livres orné de dizaine et de dizaine et de dizaine de cadenas.
Revenir en haut Aller en bas
Blood
Maître du Chaos
Maître du Chaos
Blood


Masculin Nombre de messages : 5070
Race : cheval volant/ vampire
Clan : Mal
Armes : Katanas
Date d'inscription : 03/02/2007

Une nuit sans lune Empty
MessageSujet: Re: Une nuit sans lune   Une nuit sans lune EmptyMar 16 Aoû - 18:39

Le Criminel observait l'étrangère, encore et toujours. Ses manières et sa façon de bouger paraissaient assez étranges au Criminel, voir perturbantes. Il avait presque l'impression qu'elle se moquait de lui. Mais ce n'était pas le cas, il le savait. Décidemment, la population des villages et villes de Maïwen exceptée, les individus que l'on pouvait y croiser étaient parfois dotés de moeurs étranges. De toute façon, la folie, l'anormalité étaient fait courant dans le Clan des Criminels. Car, après tout, quel être normalement constitué pourrait aimer la mort et le sang? Aucun. Enfin, quelle importance à tout cela? C'était dans la nature.

La Démonne continuait, elle fit demi-tour et se mit à marcher, pour s'arrêter à la question du Vampire. Enfin, elle finit par répondre, mais pas exactement comme Vincent l'aurait voulu. Il eut un rire étrange: un peu sinistre mais aussi franchement amusé. Ce n'était ni feint ni échappé par erreur. Il ne cherchait pas à intimider ou faire peur à la jeune femme (et de toute façon, ç'aurait été peine perdue), mais il fallait dire qu'un Vampire n'était pas en général un personnage très joyeux ou respirant la joie de vivre.


-Je ne demandais que ton clan d'appartenance, pas tes actions passées.

Bannie? Dans tous les cas, elle ne devait pas avoir été bannie d'une communauté humaine... Une sorte d'ange déchu? Vincent n'en savait rien. Tout vient à point à qui sait attendre, c'est pourquoi il ne lui poserait pas d'autres questions. Il ne pensait pas s'attarder ici, de toute façon, car, après tout, la jeune femme n'avait-elle pas fait demi-tour à l'instant? De toute évidence, elle ne semblait pas vouloir rester dans les environs, tout comme Vincent.
Sur ces pensées, il adressa un léger signe de tête à la Criminelle et fit demi-tour, se remettant sur son chemin d'origine. Il avait envie de retourner de là où il venait au plus vite. C'est pourquoi son corps se métamorphosa soudainement, prenant une toute autre forme, sa forme d'esprit du cauchemard. Un cheval immense, d'un noir de jais et aux larges ailes sans plumes et recouvertes de peau. Il possédait les mêmes yeux que sous sa forme humaine, rouge sombre, et de nombreuses blessures recouvraient son corps, signe qu'il était sans vie depuis bien longtemps. Une sorte de mort-vivant, tout comme les vampires. Il irait bien plus vite ainsi, et il ne lui faudrait que trois ou quatres heures pour rejoindre les montagnes et le jour ne serait pas encore levé.
L'animal se mit alors en avant, d'une démarche souple et silencieuse. Il ne savait pas vraiment pourquoi il faussait compagnie à la jeune femme. Après tout, elle l'intriguait un peu, il fallait l'avouer. Mais il ne savait pas à quoi s'attendre, et pour peu qu'il s'agisse d'une Criminelle un peu désaxée, il n'avait pas envie de finir aux prises avec elle. Et puis, qu'en avait-il à faire? Elle n'était pas un membre important du clan du mal, sinon il la connaitrait forcément...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Une nuit sans lune Empty
MessageSujet: Re: Une nuit sans lune   Une nuit sans lune Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit sans lune
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un duel au clair de lune (PV Blood)
» Par une nuit paisible...
» Une ombre dans la nuit
» Fuite dans la nuit.
» Sans souvenir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pentacle de Maïwen :: Les Lieux :: Le Lac-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser