Le Pentacle de Maïwen
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -29%
PC portable – MEDION 15,6″ FHD Intel i7 ...
Voir le deal
499.99 €

 

 Seul...ou presque

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Eliwood
Chef des Rebels
Chef des Rebels
Eliwood


Masculin Nombre de messages : 1931
Race : Humain
Clan : Indifférent
Armes : Dagues, poignards et couteaux.
Date d'inscription : 06/09/2006

Seul...ou presque Empty
MessageSujet: Seul...ou presque   Seul...ou presque EmptyJeu 31 Déc - 1:05

Cela faisait une semaine depuis l'épisode du lac.Pendant tout ce temps, Eliwood n'avait pas chômé.Il avait parcouru tout Maïwen avec Rorn, visitant chacune de ses maisons, rassemblant ses affaires importantes, puis, toujours avec nostalgie, les faire brûler.Il avait, ce jour-ci, fait brûler sa dernière.Sous un lac, la mieux cachée de toute.Mais aujourd'hui, il n'en restait rien.La terre s'était effondrée sur elle après un incendie.Il ne restait rien.

Eliwood était sur Rorn, avec un visage fatigué.Traverser Maïwen n'est pas de tout repos.Il passait ses soirées seul, enfin, sans compter Rorn, bien sûr mais...bien qu'il parlait à son cheval, ce dernier ne pouvait lui répondre, si ce n'est par ses expressions.Alors...la conversation était limité.Il ne mangeait que peu, et ne buvait pas plus.Il avait un teint sombre, et il était mal rasé.Les bandits qui l'attaquaient se faisait certes descendre, mais être réveiller à trois heures du matin par quatre hommes en blanc voulant votre argent n'est pas et ne sera jamais agréable.

Rorn trainait derrière lui un chariot rempli de livres, de parchemins, d'objets rares, et un tas de babioles, plus ou moins utiles, mais par rapport auquel Eliwood s'était attaché.Quand l'assassin vit la ville au loin, une ombre de sourire s'esquissa sur son visage.Il dormirai enfin dans un vrai lit.

Il passa la grande porte, sous le regard mauvais des gardes.Les vagabonds étaient le plus souvent mal vu, dans les villes, et Eliwood avait l'air d'un vagabond.Il se dirigea vers une auberge modeste, dans laquelle il savait qu'on ne le jetterait pas.Il confia son cheval et son chariot à un homme d'une cinquantaine d'années.Il glissa deux pièces d'or en plus, en intimant bien au palefrenier de donner un traitement de faveur à Rorn, et de bien veiller sur ses affaires.Ce dernier lu assura que tout serai fait, puis amena le cheval de geai dans un enclos spécial.Eliwood en fut ravi, et rentra dans l'auberge.

Une bonne ambiance régnait, qui refroidit quand l'assassin entra.Un homme se présenta au comptoir, et accueillit Eliwood d'un froid:


-Monsieur...
-Bonjour, je désirerais une chambre, et une baignoire rempli d'eau chaude, s'il vous plait.
-Très bien.Monsieur désire-t-il autre chose?
-Et bien, faites moi préparer un repas, et y-a-til des glaces dans vos chambres?
-Oui, monsieur.
-Alors, ce sera tout.
-Si monsieur veut bien me suivre.


L'aubergiste le guida à travers l'étage, lui fit gravir un escalier, puis le lâcha dans une chambre, qui portait le numéro 07.L'homme, d'une soixantaine d'années, lui donna une grande clé d'acier, puis sortit.Peu après, deux jeunes hommes apportèrent une grande baignoire, puis des seaux d'eaux chaudes.Il les versèrent dans la baignoire, donnèrent un savon à Eliwood, puis le laissèrent, seul, dans sa chambre.

L'assassin se déshabilla, puis se mit dans son bain.Il y resta vingt bonnes minutes sans rien faire, savourant juste le bonheur que lui prodiguait l'eau chaude.Il sortit, puis se rasa finement.Il fit ensuite brûler ses vêtements d'assassin, troués de toute part à cause du voyage, puis revêtis une tenue plus approprié à un civil.Une chemise blanche, avec un pantalon marron, en lin, très léger.Il passa sur sa chemise un gilet en peau, dans laquel il camoufla habilement sa dague bleue...on ne sait jamais.Il mit ensuite des bottes marrons, plus fines que celles qu'il portait en déplacement, puis sortit de sa chambre, et descendit à l'auberge.

L'ambiance était à nouveau détendu, et Eliwood pensa qu'on ne l'avait pas remarqué.Il fit signe à l'aubergiste, et lui dit:


-J'ai fini avec la baignoire.Vous pouvez demander à vos deux hommes de venir la chercher.Oh, et, puis-je avoir mon repas?

Abasourdi par ce changement brutal d'apparence, l'aubergiste eut du mal à déglutir.Il finit par hocher la tête, puis laissa Eliwood pour retourner à son travail.Ce dernier partit s'installer à une table, et attendit patiemment son repas.Il regarda aux alentours.Il ne reconnaissait personne.Tant mieux!Il s'affaissa dans sa chaise, qui était pourvu de coussins...très confortable.
Revenir en haut Aller en bas
Neda
Chasseur de Chaos
Chasseur de Chaos
Neda


Féminin Nombre de messages : 368
Race : Nymphe / Naïade
Clan : Bon
Armes : Saïs
Date d'inscription : 28/12/2007

Seul...ou presque Empty
MessageSujet: Re: Seul...ou presque   Seul...ou presque EmptyVen 15 Jan - 23:06

Cette magie sombre et étouffante l'entourait encore lorsque Neda franchit les portes de la ville. Avec cette perle de pouvoir qui lui avait donné Vincent, elle avait pu se rendre rapidement en ville, mais elle n'avait pas pensé que cela serait aussi éprouvant. Éreintée, elle l'était complètement, et puis, elle avait toujours cette sensation de malaise, mais de protection. Le fait d'avoir utiliser les pouvoirs du vampire avait laissé une trace noire dans son aura. Rien de bien méchant, mais tout de même. Neda avançait dans les rues d'un pas lent, toujours sur Adone, regardant autour d'elle. En vérité, elle recherchait une trace de l'assassin qui, avec le temps, s'était quelque peu effacée. Tout pour lui faciliter la tache en fait. Remarque ironique, bien entendu !

Un soupir de lassitude franchit ses lèvres. Cela faisait un bon moment qu'elle déambulait ainsi dans les rues sales, et l'idée d'abandonner lui vint à l'esprit … mais Blood avait une dette envers le mercenaire et surtout, ils lui devaient des excuses. Oui ils ! Neda n'était pas moins coupable de la mort d'Eliwood, si on peut bien parler de mort. Elle n'avait pas eu confiance en lui, aveuglée par la peur. Comment avait-elle pu perdre tous ses moyens ? La nymphe se sentait tellement idiote. Elle ne devait pas abandonner ! Elle devait le retrouver.

Comme un signe du destin, une soudaine sensation la sortit de ses pensées, et elle arrêta sa monture devant une auberge : la licorne bleue. Plutôt original comme nom et pas commun, mais quelle importance, il était là, c'était tout ce qui comptait. Neda descendit du dos de lui jument, lui flattant l'encolure en passant avant qu'un homme vint s'en occuper. Adone rejoignit donc les écuries, emportant avec elle cette perle noire qui l'avait amenée jusqu'ici et ses autres effets personnels. Elle n'avait besoin de rien qu'un peu d'argent, elle ne risquait rien … normalement. Au cas où, un saï était accroché à sa cuisse à l'aide d'une lanière de cuir, le tout caché par sa robe bleu, une vieille étoffe déchirée en bas et qui avait fait son temps. Mais bon, elle n'avait pas vraiment le temps de faire des emplettes. Et puis, ce n'était pas comme si sa vie en dépendait.

Le visage a découvert, laissant ses longs cheveux pendre librement dans son dos, Neda entra dans l'auberge. Certaines personnes la regardèrent d'un air étrange, un bout de femme d'une étrange beauté avec des cheveux bleus et une peau bleuté : on en voyait pas tout les jours. Rapidement, elle vit l'assassin assit à une table, lui tournant le dos. Ainsi, il ne l'avait pas vu arriver. La jeune femme eut un bref moment d'hésitation, mais lorsqu'elle vit le tavernier se diriger vers lui une assiette à la fin, ce sentiment disparu rapidement. Neda lui barra la route et doucement lui prit le plat des mains. D'un regard, elle lui fit comprendre qu'elle allait s'en charger. L'aubergiste haussa les épaules et retourna à son travail. Il n'allait pas se plaindre qu'un autre fasse son travail après tout.

Neda se dirigea alors vers Eliwood qui était toujours de dos par rapport à elle. C'est ainsi qu'elle passa son bras par dessus son épaule pour déposer le plat devant lui. Il avait du remarquer sa présence maintenant …

- Ne jamais dire adieu … le monde est si petit !

Neda eut un maigre sourire qui disparut rapidement, laissant le doute s'installer sur son visage d'ange.

- Je … peux m'asseoir avec toi ?

Son regard était posé sur la chaise en face de lui, n'osant pas le regarder en face.
Revenir en haut Aller en bas
Eliwood
Chef des Rebels
Chef des Rebels
Eliwood


Masculin Nombre de messages : 1931
Race : Humain
Clan : Indifférent
Armes : Dagues, poignards et couteaux.
Date d'inscription : 06/09/2006

Seul...ou presque Empty
MessageSujet: Re: Seul...ou presque   Seul...ou presque EmptySam 16 Jan - 1:39

Quelqu'un venait de rentrer dans le bar...non, ce ne pouvait être...il lui semblait bien que...non, c'était impossible.Pas ici...pas...elle.C'était pourtant bien vrai.Un bras bleu apparut à sa gauche, déposant une large assiette devant lui.Puis la silhouette bleue apparut à Eliwood, dans sa totalité.Neda.Quel malheur avait donc pu la portée ici?Sûrement pas une coïncidence.Bon sang, il y avait une semaine de cela qu'il l'avait quitté, elle et son misérable compagnon, Blood, et il espérait ne jamais les revoir.Il fallait évidemment que eux le retrouvent.Il n'avait pas été assez rapide...pourquoi avait-il fallu qu'il s'arrête ici!Triste destin.

La nymphe tenta sûrement une plaisanterie puisqu'elle fit un maigre sourire.Eliwood ne réagit pas.Il regardait dans les vide, en face de lui, essayant de se persuader qu'elle n'était pas là...elle lui persuada le contraire, lui demandant si elle pouvait s'asseoir.Pour seul réponse, il commença son repas, ne faisant absolument pas attention à la nymphe juste en face de lui.L'assassin regardait autour de lui, mangeant tranquillement.Agacée, elle s'assit.

Il tourna enfin la tête vers elle, et plongea dans ses yeux un regard triste mêlé de colère.Triste, car Eliwood était triste de la voir.Autrefois, il la considérait comme une sorte d'amie, quelqu'un de sympathique qu'il avait plaisir à voir.Une semaine plus tôt.Avant qu'elle signe son arrêt de mort, enfin, arrêt de mort provisoire.Eliwood n'était pas idiot, il savait que la décision venait des deux membres du couple, bien que Blood et lui eurent souvent eut la même passion pour le combat.Cette once de tristesse s'était donc invité une semaine plus tôt.Colère, car Eliwood était en colère de la voir ici.Que lui voulait-elle?Ne pouvait-il pas mourir, pour la seconde fois, en paix?Il ne voulait plus la voir, plus jamais!

Eliwood détourna le regard.Ils ne s'étaient regardés que quelques secondes.L'assassin retourna à son assiette, comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Neda
Chasseur de Chaos
Chasseur de Chaos
Neda


Féminin Nombre de messages : 368
Race : Nymphe / Naïade
Clan : Bon
Armes : Saïs
Date d'inscription : 28/12/2007

Seul...ou presque Empty
MessageSujet: Re: Seul...ou presque   Seul...ou presque EmptySam 16 Jan - 13:52

Stupide humain. Légèrement agacée par son manque de réaction, Neda s'assit en face de lui, les mains jointes posées sur la table. Et c'est seulement à cet instant qu'il leva les yeux vers elle, croisant son regard et ce qu'elle y lut lui fit de la peine : tant de tristesse et de colère, et tout cela à cause d'elle. Cependant, elle ne détourna pas les yeux pour autant, même si cet échange ne dura à peine que quelques secondes. Instant trop bref et frustrant pour la nymphe puisqu'Eliwood n'avait toujours pas décroché un mot. D'un coté, elle le comprenait, il se retrouvait à nouveau devant un ami qui l'avait en quelque sorte trahi avant de le tuer … enfin plus ou moins.

La tavernier vint à sa table et se planta à coté d'elle. Évidemment, elle ne pouvait pas rester si elle ne consommait pas. Ainsi, elle sortit quelques piécettes d'or et les posa sur la table. Pour elle, ce sera un simple verre d'hydromel, une liqueur douce et fort agréable, mettant en éveil ses papilles, mais bon, l'heure n'était pas à savourer de telles choses. Neda attendit un peu, laissant planer un long silence entre eux jusqu'à ce que l'aubergiste lui ramène son verre. Pendant quelque seconde, elle regarda le liquide ambré et son reflet.

- A ton avis, pourquoi j'ai voulu te tuer …

Sa voix était douce mais tendue, agréable comme le bruit d'une cascade mais tout aussi dangereuse. Il n'y avait pas de menace mais elle ne cherchait pas non plus à être gentille avec lui. Comment le pourrait-elle après ça ? Faut pas pousser le bouchon trop loin. Son doigt se posa à la surface du liquide, faisant naitre quelque onde avant de le porter à ses lèvres, goutant à ce breuvage.

Elle voulait savoir s'il avait compris pourquoi car d'ordinaire, elle n'aurait pas agi ainsi. Mais il fallait aussi avouer qu'elle avait beaucoup changer depuis quelques années. Il fallait être aveugle pour ne pas l'avoir remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
Eliwood
Chef des Rebels
Chef des Rebels
Eliwood


Masculin Nombre de messages : 1931
Race : Humain
Clan : Indifférent
Armes : Dagues, poignards et couteaux.
Date d'inscription : 06/09/2006

Seul...ou presque Empty
MessageSujet: Re: Seul...ou presque   Seul...ou presque EmptyDim 17 Jan - 1:32

Le tavernier se rapprocha d'eux, plutôt agacé par l'arrivée de Neda.Trop d'étrangers à la ville, sûrement.Il lui demanda ce qu'elle allait prendre, elle commanda une hydromel.Il ne se passa rien.Il n'avait rien à lui dire, et elle non plus, visiblement.L'homme revint avec le verre, qu'il posa sur la table, puis retourna à son travail.Neda commença par regarder le contenu du verre, puis elle finit par prononcer quelques mots.

Tiens?Ça voit avez changé, ou plutôt muri.Plus prononcé, peu être plus dur, mais pas trop quand même.La jeune mère avait bien changé.Etrangement d'ailleurs.D'une façon qu'Eliwood aurait peut-être préféré ne pas connaitre.Mais, après tout, il ne la connaissait pas tant que ça...les derniers évènements pouvaient en témoigner.

Elle bu une gorgée d'hydromel, et Eliwood finit son assiette, puis but un verrre d'eau, et posa discrètement sa main sur sa dague bleue, accrochée à sa ceinture.Que faire?La liquider?Au moins, il serait sûr qu'elle ne viendrait plus la voir...plus jamais.Un plan se formait dans sa tête, puis fut brisé d'un coup.Le visage de Melian apparut à son visage.Bien qu'il n'est pas énormément d'affection pour cet enfant, il savait combien pouvait souffrir un orphelin.Il ne tuerait donc pas sa mère.Il pouvait cependant user d'une autre méthode.

Il reposa ses mains sur la table, croisées devant lui.Il plongea son regard dans celui de Neda, et répondit:


-A vrai dire, je n'en sais rien.Tu avais sans doute peur de moi.

Il se cala contre sa chaise, et passa ses mains derrière sa tête.La soirée promettais d'être longue, alors, autant se mettre à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Neda
Chasseur de Chaos
Chasseur de Chaos
Neda


Féminin Nombre de messages : 368
Race : Nymphe / Naïade
Clan : Bon
Armes : Saïs
Date d'inscription : 28/12/2007

Seul...ou presque Empty
MessageSujet: Re: Seul...ou presque   Seul...ou presque EmptyDim 17 Jan - 13:49

Pendant un court instant, la tension fut palpable et Neda se raidit lorsqu'elle le vit poser sa main sous la table. Comptait-il l'attaquer ? Un éclair de peur furtif éclaira son regard, mais il disparut bien vite. De toute façon, si on voulait se débarrasser définitivement d'une nymphe, ce n'était pas ainsi qu'il fallait procéder. Le seul et unique moyen serait de détruire son arbre auquel elle était liée. Bien sur, si on lui enfonçait une lame dans le ventre, elle n'en sera pas insensible, loin de là. Elle sera juste très faible, mourante, mais il suffisait qu'elle se repose auprès de son arbre pour retrouver ses forces. C'était à la fois sa force et sa faiblesse puisque si quelqu'un venait à découvrir la source de sa vie, le danger serait à son apogée.

Cependant, l'assassin reposa ses mains sur la table et la jeune femme se détendit légèrement. Elle ne prit pas ses aises comme lui, restant droite sur sa chaise terriblement mal à l'aise dans cet taverne remplie d'humains. Elle méprisait cette race à cause de son passé, mais elle savait aussi qu'ils étaient tous différents. Eliwood avait tapé dans le mille ! Oui, elle avait eu peur de lui. Lentement, la nymphe hocha la tête tout en reprenant une gorgée d'hydromel. Son geste n'était pas excusable pour autant, mais elle voulait qu'il comprenne. Il avait plongé son regard dans le sien, mais elle ne put le supporter plus longtemps : elle baissa les yeux sur ses mains jointes.

- J'ai passé ces derniers mois à me cacher. Il était censé être mort. Et toi tu arrives en sachant tout : qu'il était en vie, que nous avions un enfant depuis quelques jours. Ce n'est pas excusable, je le conçois, mais je voulais protéger ma famille.

Dans un geste de lassitude, elle se passa la main sur le visage et ramena ses longs cheveux bleus sur son épaule. Neda finit son verre et c'est seulement à cet instant qu'elle osa relever les yeux vers lui.

- Et je devais te remercier pour avoir épargner sa vie.

Neda faisait bien attention à ne pas prononcer le nom de Vincent ou de blood, ne voulant pas ques des oreilles indiscrêtes sachent la vérité. Dans tous les cas, la justicière estimait être redevable envers Eliwood, elle avait une dette envers lui et quoiqu'il en dise, elle la paiera. En attendant, c'était surement la dernière fois qu'il la voyait. Vincent voudra le voir lui aussi et après cela, ils partiront vers le montagne, loin de tous les regards. Peut être pourront-ils vivre tranquillement … ou peut être pas ! Le monde de Maïwen leur réservait encore bien des surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Eliwood
Chef des Rebels
Chef des Rebels
Eliwood


Masculin Nombre de messages : 1931
Race : Humain
Clan : Indifférent
Armes : Dagues, poignards et couteaux.
Date d'inscription : 06/09/2006

Seul...ou presque Empty
MessageSujet: Re: Seul...ou presque   Seul...ou presque EmptyDim 17 Jan - 21:38

Neda baissa bien vite le regard...peut-être était-elle honteuse?Il n'en savait rien.Il s'en fichait.Elle resta droite comme un piquet, semblait gêné ici.Elle saisit son verre, rebuts une gorgée.Pour chercher la force qu'il lui fallait pour parler?Qui savait...Elle se remis cependant à parler, s'excusant du mieux qu'elle put, puis vida son verre, et le remercia d'avoir sauvé le nightmare.Voila autre chose!C'était bien vrai, il l'avait sauvé.Il ne s'en rappelait même pas.Peut-être n'aurait-il pas dû, il serait tranquille en ce moment.Il chassa cette idée, et répondit:

-Au moins, je suis fixé sur un point, après toute cette histoire.

Il termina son verre d'eau, puis reprit:

-Tu n'as pas à me remercier.En y réfléchissant, je n'ai fait que réparer en partie les dégâts provoqués par...cet homme.C'est terminé.Point final.

Il n'avait vraiment pas envie de révéler à Neda l'existence de l'esprit d'Altaïr.Peut-être n'avait-elle pas compris qu'il ne format qu'une seule et même personne.De toute façon, Blood le lui dirai tôt ou tard.Il demanda au patron de lui apporter un nouveau verre d'eau.Ce dernier s'exécuta, et Eliwood le sirota tranquillement.La tension était palpable.Personne ne disait rien, on n'entendait rien à part, les rires forts des hommes autour d'eux.

L'assassin aurait bien achever ce silence, mais il n'avait rien à dire à la nymphe, et rien envie de lui dire.Cinq minutes passèrent.Personne ne parlait.Le silence devint bien vite pesant.Il finit donc par dire, tout en se levant:


-Bon, je crois qu'on s'est tout dit.
Revenir en haut Aller en bas
Neda
Chasseur de Chaos
Chasseur de Chaos
Neda


Féminin Nombre de messages : 368
Race : Nymphe / Naïade
Clan : Bon
Armes : Saïs
Date d'inscription : 28/12/2007

Seul...ou presque Empty
MessageSujet: Re: Seul...ou presque   Seul...ou presque EmptyJeu 4 Fév - 22:25

[désolée d'avoir mis du temps =/]

Tout dit ? Non il ne s'était certainement pas tout dit, mais c'était mieux ainsi. Ils avaient l'air de deux étrangers, et c'est ce qu'ils étaient en réalité. Ils n'avaient jamais eu de véritable relation, juste quelques mots. Ils s'étaient appréciés pendant quelques temps, le même but les liait … mais tout cela était terminé.

Game Over !

Tout comme lui, Neda se leva, gardant les lèvres closes. Que pouvait-elle dire de toute façon ? Son visage était neutre, n'exprimant rien. Pas de regret, pas de tristesse. C'était comme si le fait de lui avoir dit tout cela avait apaisé sa conscience. Sereine. C'était le mot le plus adapté. Puis, lentement, le coin de sa lèvre se souleva, éclairant son visage d'un doux sourire. La nymphe dégageait une aura calme, presque apaisante. A cet instant, sa nature était plus qu'évidente. La douceur des nymphes contée dans les légendes ainsi que leur colère destructrice.

- Tu ne nous verras plus pendant un long moment. Nous allons nous cacher dans les montagnes …

Pourquoi lui dire cela ? A vrai dire, elle ne le savait pas elle-même, c'était sortit tout seul. Pendant quelques secondes, elle regretta ses paroles … mais de toute façon les montagnes regorgeaient de coins secrets, il sera très difficile de les retrouver. Ils allaient retourner dans cet endroit dissimulé par la nature sauvage, sans aucune construction. C'était là même que se trouver son arbre, l'essence de sa propre vie. L'endroit idéal !

- S'il l'avait pu, il serait venu te voir …

L'identité de cette personne était plus qu'évidente, bien entendue. Mais toujours par précaution, elle évitait de prononcer son nom. Les murs ont des oreilles. Et puis, il était censé être mort … Neda plongea son regard dans le sien, une dernière fois, puis elle rabattit sa capuche sur sa tête, dissimulant ses longs cheveux d'un noir d'encre aux reflets bleutés. Son visage restait encore à découvert, mais cela n'avait aucune importance. Elle n'était pas recherchée ni par les justiciers, ni par une quelconque autre personne. Elle fit quelques pas en avant, se dirigeant vers la sortie, mais elle s'arrêta à coté de lui.

- Au fait, tu n'aurais pas pu me tuer comme ça. Pour cela, il faudrait t'en prendre à la source.

Elle ne l'avait pas regardé, continuant de fixer la porte, mais dans sa voix, on pouvait clairement percevoir de l'amusement, peut être aussi une once de provocation. Un caractère un peu enfantin dans tous les cas. Puis elle continua son avancée jusqu'à sortir de l'auberge. Il pleuvait averse … pour son plus grand plaisir, c'était comme si le ciel pleurait pour elle, pour eux, pour ce lien brisé. La tête penchée en arrière, Neda savourait chacun de ses gouttes s'écrasant sur son visage. Cependant, elle ne devait pas s'attarder ici, elle était pressée de les revoir. Son visage sembla s'éclairait d'une joie soudaine et la nymphe trottina jusqu'à sa jument qui l'attendait sagement. Il était temps de partir. Avec légèreté, la jeune femme sauta sur le dos d'Ahava, claquant de la langue pour qu'elle se mette au pas. Le bruit de ses sabot sur les pavés résonnait dans les rues calme tandis qu'elle avançait lentement. Bientôt, elle arriva aux portes de la ville. Un dernier regard en arrière, puis elle partit.
Revenir en haut Aller en bas
Eliwood
Chef des Rebels
Chef des Rebels
Eliwood


Masculin Nombre de messages : 1931
Race : Humain
Clan : Indifférent
Armes : Dagues, poignards et couteaux.
Date d'inscription : 06/09/2006

Seul...ou presque Empty
MessageSujet: Re: Seul...ou presque   Seul...ou presque EmptySam 6 Fév - 3:50

Une dernière parole, puis elle partit, comme elle était venu.Leur entrevue avait été très courte.Un quart d'heure, à tous casser.Mais l'esprit d'Eliwood avait déjà évaluer d'autres plans pour l'avenir, au cas où ça se gate...Mais rien ne s'était gâter.Tout allait bien.

Ses jambes cédèrent sous son poids, et il s'assit, soulagé.Ils fuyaient dans la montagne?Alors, au revoir, et bon débarras.Il n'aurait plus rien à craindre d'eux.Il souffla grandement, puis se mit à rire, d'un rire franc.Quelques larmes de joie coulèrent.La paix...hé hé hé!

Il repensa à la visite de la nymphe.Tout ce chemin pour cela?C'était plutôt étonnant.Elle devait sûrement en avoir gros sur le cœur, ce qui était fini maintenant.Et c'était tant mieux.

Il se dirigea vers l'aubergiste, et lui jeta cinq pièces d'or.C'était beaucoup trop, mais avant que ce dernier ait pu réagir, Eliwood était déjà dehors.Il entra dans l'écurie, où un palefrenier dormait, assis sur une chaise.L'assassin sourit, puis saisit Rorn.Il installa à nouveau la charrette sur la selle, puis saisit son cheval par la bride, vers les portes de la ville.

La ville n'était pas grande, mais Eliwood prenait sont temps.La nuit était fraiche et agréable, et la rue éclairait par des torches, qui se consumaient doucement.La cité était silencieuse au possible, silence troublé uniquement par quelques piliers de bar ne retrouvant pas leurs maisons.Les réflexions d'Eliwood se portèrent sur les jeunes parents.Ils iraient dans la montagne?Le jeune homme sourit.Cela lui rappela sa première rencontre avec Blood, où ils s'étaient abrités dans un abri de l'assassin creusé à même le roc.La dernière vision qu'Eliwood avait de cet endroit était un grand nuage de fumée, puis un éboulement.L'abri n'était plus.

Il atteins les portes de la ville, qui étaient encore ouvertes...ouf!Il marchait toujours à côté de son cheval.Il prit la route de l'Est, vers les grandes plaines habitées par les nomades et les forêts immenses.Un moment, il hésita...devait-il retourner en arrière?Puis le vent souffla vers l'est, entrainant son manteau long vers cette direction.Sa bouche forma un sourire.Il faisait le bon choix.Il s'avança à pas lent sur la route dallée, à côté de Rorn...



---------------------------------Topic clos------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Seul...ou presque Empty
MessageSujet: Re: Seul...ou presque   Seul...ou presque Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Seul...ou presque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tranquil ... ou presque !
» Voyage seul. [pv tout ceux qui voient ce sujet]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pentacle de Maïwen :: Les Lieux :: Les Villes :: Les Auberges-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser